Bienvenue sur le site Web de Schneider Electric

Bienvenue sur notre site Web.

Vous pouvez choisir un autre pays pour voir les produits disponibles ou vous rendre sur le Global website pour obtenir des informations sur l'entreprise.

Choisissez un pays ou une région

    • Default Alternative Text

      Un logement bienveillant pour les personnes âgées avec VigiProche et VigiManager

      Réalisation le : 13 décembre 2016
      • Un logement bienveillant pour les personnes âgées avec VigiProche et VigiManager

        Interrogées sur leurs principales craintes, la plupart des personnes âgées évoquent leur angoisse d’attendre que quelqu’un vienne à leur secours en cas de situations de détresse. Les proches partagent également ces angoisses, notamment dans le cas d’un parent isolé. Avec les applications VigiManager et VigiProche de Schneider Electric, le logement devient « l’ange gardien » du sénior en donnant lui-même l’alerte et en se montrant bienveillant. Tania Jean, directrice d’un service de soins infirmiers à domicile (SSIAD) à Gap, explique l’intérêt de ce dispositif.

        Le numérique prend une place de plus en plus importante dans les métiers de la santé. Parlez-nous de ces nouveaux outils et de l’intérêt qu’ils présentent pour les professionnels et pour les patients.
        Tania Jean : C’est vrai que le numérique s’impose comme un outil très utile, à plusieurs titres. Il permet aux soignants d’être connectés entre eux, avec leurs patients, et avec les familles. En cela, il facilite le maintien du lien avec les personnes âgées et rompt leur isolement ; il permet aussi le partage d’informations avec l’ensemble des aidants et contribue à tisser un réseau performant autour de nos patients ; et il offre la possibilité de contrôler à distance que tout va bien, ce qui sécurise les personnes et optimise la réactivité des équipes en cas de besoin.

        Parmi les outils que vous utilisez figure l’application VigiManager de Schneider Electric. De quoi s’agit-il ?
        L’application VigiManager contribue à créer autour de la personne âgée un environnement bienveillant, à domicile, comme en maison de retraite, ou en Ehpad. Elle agit comme une sentinelle vouée à la sécurité de l’individu.
        VigiManager est destinée aux professionnels. Il en existe une version adaptée pour les familles : VigiProche.
        Par l’intermédiaire de détecteurs de présence et de mouvement situés dans le logement, l’application nous renseigne sur l’activité de la personne âgée, sur son sommeil, sur ses heures de lever et de coucher, sur ses sorties, etc.
        En cas de comportement inhabituel, l’application émet des alertes : si une personne présente des risques de chute et qu’aucune activité n’est détectée dans le logement pendant un certain laps de temps, ou si elle reste plus de 30 minutes dans la salle de bain par exemple, nous recevons une alerte… Ces paramètres varient bien sûr selon les individus. Le patient lui-même n’a rien à faire. C’est son logement qui réagit.
        Cet outil fournit également des informations d’actimétrie sur la semaine, sur le mois. Cela nous permet de détecter d’éventuels changements de comportement : des sorties moins fréquentes, une ouverture du réfrigérateur moins régulière, des déambulations nocturnes. Ce sont des indicateurs précieux pour faire évoluer la prise en charge. Et lorsqu’il n’est plus possible pour la personne âgée de rester à son domicile, le fait de s‘appuyer sur des données tangibles permet aux proches de prendre des décisions plus sereinement.

        Cette application est-elle facile à utiliser ?
        Il suffit de se connecter au site WEB « Senior Is On », ou d’installer une application sur sa tablette ou son smartphone. Grâce à une petite formation, nous sommes ensuite complètement autonomes pour personnaliser notre outil en fonction du profil de chaque patient.

        La présence de ces capteurs dans le logement pose la question de l’intimité de la personne. Ce dispositif n’est-il pas perçu comme intrusif ?
        C’est une question importante, souvent soulevée par les soignants. Pour des personnes plus jeunes, autonomes, en bonne santé, il peut être difficile de s’imaginer évoluer dans cet environnement. Or les personnes âgées expriment des besoins différents et, en premier lieu, celui d’être rassurées, de savoir que quelqu’un veille sur elles et interviendra en cas de chute ou de malaise. De plus, il n’est pas question ici de caméras, et l’intimité est donc préservée. Nous profitons de la technologie, des innovations du type objets connectés, pour adapter le logement au vieillissement et à la perte d’autonomie et ainsi personnaliser la prise en charge et le soin apporté aux aînés.