Bienvenue sur le site Web de Schneider Electric

Bienvenue sur notre site Web.

Vous pouvez choisir un autre pays pour voir les produits disponibles ou vous rendre sur le Global website pour obtenir des informations sur l'entreprise.

Choisissez un pays ou une région

    • Default Alternative Text

      Agrial déploie sa démarche de performance énergétique

    Réalisation le : 7 juin 2017
    • Agrial déploie sa démarche de performance énergétique avec Schneider Electric

      Agrial est l’un des premiers groupes coopératifs agricoles et agroalimentaires français qui accompagne ses 14 000 adhérents agriculteurs dans les domaines technique, économique et environnemental. Egalement très engagé dans la transformation agroalimentaire, il dispose de nombreuses usines, en France comme à l’international.

      Agrial déploie sa démarche de performance énergétique avec Schneider Electric

      Agrial est l’un des premiers groupes coopératifs agricoles et agroalimentaires français. Il accompagne ses 14 000 adhérents agriculteurs dans les domaines technique, économique et environnemental. Il est également très engagé dans la transformation agroalimentaire et dispose de nombreuses usines, en France comme à l’international. Soucieux de réduire ses consommations d’énergie, Agrial a choisi Schneider Electric pour mettre en œuvre une solution ambitieuse qui allie expertise énergétique et engagement sur les économies d’énergie réalisées. 

      L’usine de Château-Salins (Moselle) est l’un des 23 sites industriels français de la branche lait d’Agrial. Deux cents personnes y fabriquent chaque année 50 000 tonnes de produits finis ultra-frais, soit 160 références, à destination d’une soixantaine de clients. Sur les lignes de fabrication défilent pots de yaourt et de crème dessert, dirigés ensuite vers d’importantes chambres froides pour y être stérilisés. Moteurs, éclairage, production de froid et de vapeur représentent une consommation énergétique annuelle de 40 millions de kWh. Ce n’est donc pas par hasard que Château-Salins a été choisi comme site pilote pour lancer la démarche vertueuse d’Agrial. 


      Objectif Agrial : réduire de 10 % la consommation d’énergie d’ici 2025

      Tout a commencé en 2014 avec, à l’issue d’un appel d’offres, le choix d’un partenariat avec Schneider Electric. Le projet ? Une stratégie organisée en plusieurs étapes, et un objectif : réduire de 10 % la consommation en kWh de l’ensemble des sites d’Agrial d’ici 2025. Le projet a débuté par la sélection des sites à fort potentiel d’optimisation énergétique et représentatifs de chacune des branches d’Agrial, dont celui de Château-Salins, puis l’analyse de ces sites pour valider l’existence d’un gisement d’économie d’énergie. « Nous avons constaté que la fiscalité, les coûts de transport et les charges annexes liées aux énergies étaient en augmentation permanente et de façon durable dans le temps. Pour préserver nos marges et notre compétitivité, nous devions amorcer une véritable démarche d’efficacité énergétique avec un ROI n’excédant pas 3 ans, explique David Delalande, Directeur des achats du groupe Agrial. Schneider Electric a proposé une méthode pragmatique que nous avons co-construite. Après avoir validé le choix de trois sites pilotes, les experts de Schneider Electric ont effectué une étude détaillée des équipements et des consommations pour évaluer précisément les économies d’énergie accessibles et les travaux permettant de les atteindre. Des propositions technico-commerciales propres à chaque site ont ensuite été validées avant de passer à la phase opérationnelle – par exemple : régulation avancée sur certains équipements du process, amélioration de chaudières, modification de groupes froids et de compresseurs d’air (variation de vitesse), relamping avec des éclairages Led, etc. – et à la signature d’un Contrat de performance énergétique qui prévoit un engagement sur les économies réalisées ».

      Une dynamique d’amélioration continue

      En parallèle, un outil de monitoring énergétique a été livré à Agrial afin de doter tous les sites d’une solution standard de suivi des consommations pour valider la performance, détecter d’autres gisements potentiels et pérenniser les résultats. « Avec cette démarche, Agrial mène une opération de conduite du changement, indique Joël Labyt, Directeur de la performance industrielle de la branche Lait. Nous sommes dans une dynamique d’amélioration continue qui doit permettre aux équipes sur le terrain de s’approprier nos actions de performance énergétique au quotidien et de monter en compétence. »

      Des résultats qui dépassent les espérances

      Sur le site de Château-Salins, les résultats sont significatifs. « Nous avons réalisé des travaux de relamping et de calorifugeage, ainsi que l’installation du dispositif destiné à mesurer et vérifier les gains annoncés. Ces actions ont été compensées par les économies sur la facture d’énergie. Nous avons atteint notre objectif de ROI. Nous avons programmé 11 actions d’efficacité énergétique, 9 sont déjà en place. Et en trois ans, la facture d’énergie du site va diminuer de 10 %. Et les signaux indiquent que cette baisse va se poursuivre », se réjouit Joël Labyt. De plus, conformément aux engagements de Responsabilité Sociale de l’Entreprise, la démarche permet de réduire de manière significative les émissions de gaz à effet de serre. 

      A l’issue de cette première expérience menée avec succès sur les sites Agrial de Château-Salins, de Rennes et de Domagné – expérience qui a valeur à la fois de preuve et de modèle pour l’entreprise Agrial –, vingt autres sites ont fait l’objet d’une étude de potentiel et sept d’entre eux ont été retenus pour bénéficier de la même démarche d’optimisation énergétique.

      « Schneider Electric nous a apporté une offre robuste sur le plan méthodologique, simple, et sécurisée en termes d’investissement grâce au Contrat de Performance Energétique, conclut le directeur des achats d’Agrial. Et nous avons bénéficié d’un interlocuteur unique capable à la fois de proposer des solutions sur mesure y compris sur les procédés spécifiques, de gérer tous les intervenants, de déployer l’approche au niveau international (3 sites espagnols en cours), et d’apporter une expertise sur l’ensemble des marchés énergétiques. »