Sélectionnez votre pays/région dans le menu ou en cliquant sur la carte du monde *
Country Selector Alternate Image
Solutions
  1. VerticalNavigation :

    The navigation will be updated automatically.

 
 
 

Régime de croisière pour la nouvelle gravière

Site de Montpouillan

 
 

Pour alimenter et piloter leur nouvelle gravière dans la région de Marmande, Les Granulats d’Aquitaine (groupe Lafarge Granulats) ont expérimenté de nouvelles solutions proposées par l’installateur, la société Alibert et Fils. A commencer par une armoire Prisma Plus double face et une batterie de démarreurs-contrôleurs Tesys U.

    Dans la plaine de la Garonne, à Montpouillan, non loin de Marmande, les serres abritant les plants de tomates côtoient les sauterelles étincelantes de la gravière des Granulats d’Aquitaine tandis que la dragueline extrait la grâve de l’ancien lit du fleuve. L’installation flambant neuve produit, dans un étonnant silence, deux types de matériaux : des roulés naturels pour le béton et des concassés qui entrent dans la composition des enduits et des enrobés. En exploitation depuis fin août, elle prend la relève du site voisin de Coussan avec un objectif de
production de 250 000 t par an. L’installation fonctionne automatiquement avec possibilité de reprise manuelle depuis le poste de conduite. L’ensemble, reposant sur un système de tapis roulants – les tapis de plaine –, est parfaitement sécurisé et soumis à un contrôle permanent.
“Pour définir notre activité, je prendrais l’image du coureur de fond, déclare Matthieu Messen, responsable d’exploitation. Nous devons satisfaire la demande de nos clients – principalement les professionnels du béton – toute l’année, avec le moins d’arrêts possible. Nous avons besoin d’un outil fiable qui ronronne et qui nous permette de produire les roulés et les concassés en quantité et en qualité.” Ce sont donc les critères de souplesse d’intervention, de rapidité de maintenance et de dépannage, de disponibilité des équipements mis en oeuvre, qui ont conditionné le cahier des charges pour la réalisation de l’installation. La société Alibert et Fils, située à Longages, à côté de Toulouse, familière de ce type de sites, a conçu une solution complète avec plusieurs propositions inédites, à la fois côté poste de conduite et côté automate.

Une armoire Prisma Plus recto-verso

Le poste de conduite de la gravière est mitoyen du local hébergeant l’automate. Pour optimiser l’espace et régler la question de l’habilitation du personnel amené à intervenir dans l’un ou l’autre de ces locaux, André Céron, co-directeur de la société Alibert, a implanté le TGBT en traversée de cloison dans une armoire Prisma Plus Merlin Gerin accessible des deux côtés. “Cette solution double face – exclusivité Alibert ! – est très fonctionnelle”, explique son concepteur. Côté poste de conduite, l’alimentation électrique se fait par le bas via un jeu de barres. Les disjoncteurs divisionnaires alimentent trois châssis de puissance (roulés, concassés, tapis de plaine), chaque disjoncteur pouvant être cadenassé et permettant ainsi une consignation par zone pour les opérations de maintenance. Le poste de conduite contient également le pupitre de commande et le moniteur de supervision.
“On a logé un jeu de barres intermédiaire 400 A à mi-armoire pour faire le raccordement du local technique qui abrite les démarreurscontrôleurs Tesys U Telemecanique.” Là encore, une première pour Alibert qui a su convaincre les exploitants de la gravière des qualités de ce produit. “On a installé 48 Tesys U dans le local technique, poursuit Sébastien Alibert, le chef de projet qui a supervisé l’installation. Ils sont directement reliés à l’automate Premium à travers des hubs. La rapidité et la sécurité de mise en oeuvre jusqu’à 15 kW – soit 80 % des départs-moteurs sur cette installation – sont remarquables puisque tout est pré-câblé. Le risque d’erreur est quasi inexistant. L’exploitant dispose ensuite d’une grande souplesse d’intervention : il peut par exemple changer le bloc à déclenchement thermique par un bloc visu et connaître immédiatement le niveau d’intensité absorbé par le démarreur-contrôleur.” Pour assurer l’alimentation d’équipements très spécifiques devant rester sous tension ou celle d’équipements de grosses puissances, la société Alibert a associé des disjoncteurs GV2, GV3 et Compact NS400 à des contacteurs Tesys D et F.

Une installation évolutive

L’installation est parfaitement communicante. Toutes les informations concernant la sécurité du matériel comme celle du personnel, émanant de contrôleurs de niveau, de détecteurs de mouvement, de sondes analogiques, etc., sont transmises via des boîtes de jonction qui parsèment le site, soit vers la supervision en réseau Modbus, soit vers l’armoire des tapis de plaine, située 500 m plus loin, en réseau Fipio. Toute anomalie en cours de process est ainsi immédiatement identifiée et corrigée. Des entrées analogiques permettent de collecter des données sur l’intensité des démarreurs, une carte sert à commander les variateurs, une série de cartes 16 entrées/12 sorties intervient dans l’alimentation des hubs des départs-moteurs Tesys U, d’autres de 64 E/S permettent de commander tous les moteurs dotés d’un câblage classique. “Les tapis de plaine sont assez distants et on sait qu’au fil de l’exploitation, qui peut s’étaler sur quinze à vingt ans, ils vont être régulièrement déplacés sur le périmètre de la gravière, précise Sébastien Alibert. Le fait d’avoir choisi une solution Momentum d’E/S déportées représente certes un investissement de départ mais évite ensuite de tirer des câbles. C’est une solution très évolutive.”
“C’est dans le cadre d’une relation de confiance que l’on a pris le risque d’essuyer les plâtres en testant les nouvelles solutions proposées par Alibert, conclut Matthieu Messen. Cela valait la peine : depuis sa mise en service, la gravière tourne à une cadence horaire moyenne de plus de 250 t et cela incluant la période de rodage et les arrêts nécessaires aux divers réglages !”

 
 
 

Le savez-vous ?

La France consomme 7 tonnes de cailloux par habitant et par an !

Leur utilisation est multiple et extrêmement diversifiée. En voici quelques exemples, des plus évidents ou plus insolites : bâtiments (murs extérieurs et intérieurs, dalles, allées, bordures, etc.), infrastructures (routes, pistes d’aéroport, etc.), vaisselle, verre… mais aussi peintures, pigments, pneumatiques, pâte dentifrice…

 
 
 
  
 
En savoir plus

En savoir plus 

Découvrir ...