• Default Alternative Text

    Société Générale à la Défense

    TAC Building Automation

    Remarquable par sa capacité à innover et par sa forte croissance sur son marché, TAC Building Automation apporte des réponses complètes aux investisseurs, exploitants et occupants de bâtiments tertiaires et industriels en faveur de locaux plus confortables, plus économiques, plus sûrs.

    Enrichie des gammes Andover Controls et Satchwell, TAC couvre tous les besoins de gestion technique du bâtiment : chauffage, ventilation, climatisation (CVC), éclairage, contrôle d’accès, système anti-intrusion, vidéosurveillance, machinerie d’ascenseurs, commande de stores, automatismes divers. Afin de pérenniser les investissements réalisés par ses clients, TAC garantit aujourd’hui la compatibilité ascendante de leurs équipements avec les nouvelles générations de systèmes. La migration logicielle réalisée à la Société Générale en est un exemple significatif.

    Parallèlement, pour améliorer la lisibilité de son offre et faciliter le choix parmi les diverses solutions, TAC est engagée dans la construction d’une plate-forme unique offrant une voie de migration naturelle aux différents systèmes issus de ses marques. Le tout nouveau logiciel Vista 5 (présenté en page 4) est la première pierre de cet édifice qui respectera, bien entendu, l’une des principales singularités de l’offre TAC : son ouverture, garantissant une interopérabilité native entre les différents lots techniques et une réelle capacité à communiquer avec les équipements tiers.

    Une palette de services dédiés vient compléter la prestation de TAC Building Automation : formation, télédiagnostic et télédépannage, contrôle et traçabilité du fonctionnement du système, assistance à l’exploitation, etc. Ces services contribuent à assurer le confort et la sécurité des biens et des personnes ; ils permettent également de diminuer les risques de défaillances des équipements, de gérer et d’optimiser les coûts d’exploitation et, en conséquence, de réduire le coût global des bâtiments.

    Particularismes…

    En raison de leur forme originale, les deux tours ne sont pas uniformément soumises à l’ensoleillement.

    Afin d’optimiser les apports énergétiques, la Société Générale a souhaité un système de GTB permettant un zoning, à la fois par plateau, à l’horizontale, et par façade, dans le sens vertical. Les zones ensoleillées par exemple consomment moins d’énergie que celles à l’ombre.
    Hautes de 167 m et ne possédant aucune ouverture dans les étages, les tours nécessitent un puissant système de climatisation et de régénération de l’air. Si les centrales de traitement de l’air, pilotées par la solution TAC, ne fonctionnaient pas, le bâtiment deviendrait irrespirable et devrait être évacué.

    L’activité à l’intérieur des tours et la prééminence du dispositif informatique ne tolèrent aucune défaillance du dispositif d’humidification de l’atmosphère.

    Une équipe d’exploitants à demeure

    Elyo, marque commerciale de Suez Energie Services, assure la mise en oeuvre du système TAC nouvelle génération en collaboration avec les experts de Schneider Electric.
    Une équipe de sept personnes, basée dans la tour Chassagne, assure, sous la responsabilité de Jean-Jacques Pouchet-Peltier, l’exploitation et la maintenance de toute la partie courants faibles pour la Société Générale.