• Default Alternative Text

    SLCE dessale à l’Altivar Process

    Réalisation le : 02 Avril 2015
    • SLCE dessale à l’Altivar Process

      Client historique de Schneider Electric, la société SLCE est spécialisée dans la conception et la fabrication d’unités de dessalement d’eau de mer. Cette PME bretonne a fait le choix d’équiper ses machines dernière génération du variateur de vitesse Altivar Process. Un outil résolument orienté service.

      Créée en 1989, la Société Lorientaise de Construction Electromécanique (SLCE) conçoit, produit et met en service des groupes de dessalement d’eau de mer. Cette PME de 28 personnes exporte 80 % de sa production, essentiellement en Asie, et trouve des applications dans la plaisance, la pêche, la marine civile et militaire, les hôtels de bord de mer, les plateforme off shore ou encore les grands sites touristiques. Si les machines les plus petites traitent 30 litres par heure, les usines à bord des paquebots de croisière peuvent, elles, dessaler jusqu’à 1500 m3 d’eau de mer par jour. « Quelle que soit la taille de nos unités, nous utilisons le principe de l’osmose inverse pour rendre douce et potable de l’eau salée, explique Patrick Riot, directeur général et co-fondateur de SLCE. Le principe est le suivant : prenons 10 volumes d’eau de mer salée à 35 g/l, ces 10 volumes sont montés à 60 bars de pression, puis envoyés dans des membranes semi-perméables qui vont produire 4 volumes d’eau douce et rejeter 6 volumes d’eau de mer salée à 50 g/l. Pour fonctionner, nous utilisons des pompes de gavage et des pompes haute pression avec des moteurs de forte puissance pilotés avec des variateurs de vitesse de façon à optimiser le débit et la pression et ainsi utiliser le moins d’énergie possible pour notre production d’eau douce. »


      Un variateur de vitesse connecté orienté services

      Une unité de dessalement d’eau de mer doit faire face à deux contraintes essentielles : maintenir une haute pression sur les membranes semi-perméables et assurer une production d’eau pure constante. Le rendement varie en fonction de la température de l’eau de mer et de son niveau de salinité. A ceci s’ajoutent les exigences des clients finaux qui souhaitent évidemment disposer d’équipements fiables, garantissant la disponibilité totale de leur bateau de croisière, de leur plateforme off-shore, de leur hôtel, avec des coûts de transformation de l’eau de mer en eau douce sans cesse à la baisse. En dotant ses dernières unités de dessalement du variateur de vitesse Altivar Process de Schneider Electric, SLCE garantit aux utilisateurs un service optimal. « L’Altivar Process est un variateur orienté service avec lequel nous allons pouvoir modéliser les paramètres mécaniques de la pompe des unités de dessalement. C’est ce que souhaite vérifier le client. Nous sommes centrés sur l’application du client et plus seulement sur la seule commande du moteur », indique Edouard Van Den Corput. Et le responsable de cette offre chez Schneider Electric de poursuivre : « nous sommes vraiment en interaction avec la production, bien au-delà de la commande électrique. Nous pouvons en effet avertir par email ou par SMS de toutes dérives de fonctionnement. En cas de défaut, le variateur édite un QR code qui permet à l’exploitant de disposer d’informations contextuelles sur l’état de son équipement et sur les actions curatives à lancer. On peut parler ici de variateur connecté. »


      Altivar Process affiche les paramètres mécaniques de la pompe (pression, débit, etc.) directement sur tout type d’interface digitale. Tous les phénomènes (sous charge, cavitation ou colmatage de la pompe) sont remontés en temps réel. Les informations qu’il fournit permettent de suivre la production en temps réel, de voir les cumuls de production et d’anticiper toute maintenance préventive. Il s’agit d’être en amont pour garantir la disponibilité de l’outil de production… de prévenir plutôt que guérir.


      Jusqu’à 30 % d’économie d’énergie

      Simple d’utilisation et facile à mettre en œuvre, l’Altivar Process permet d’établir rapidement des diagnostics et d’avoir toujours un coup d’avance sur l’état de la machine. Plus compact que les gammes précédentes, il trouve sa place aisément dans les armoires de commande. « Ce variateur de vitesse répond à 100% à nos besoins. Nos unités de dessalement sont encore plus fiables, les remontées d’informations plus rapides, ce qui assure la continuité de service. De plus, en cas de maintenance préventive ou d’usure, nous sommes certains avec Schneider Electric d’être approvisionnés partout dans le monde, précise Patrick Riot. De plus, et ce n’est pas là la moindre de ses qualités, en tenant compte de certains paramètres comme la salinité ou la température de l’eau, le variateur régule la haute pression sur les membranes semi-perméables, ce qui  optimise le fonctionnement des moteurs. Nous avons constaté un gain de 10 à 20 % sur l’énergie consommée par rapport à un variateur standard, ce qui est pour nous un argument commercial vraiment différenciant. »


      Fiable, connecté, disponible et économe, l’Altivar Process de Schneider Electric résiste aux milieux salins et agressifs ce qui lui confère une durée de vie accrue et en fait la solution idéale pour les unités de dessalement de SLCE. « De plus, il offre un temps de retour sur investissement très court : il ne faut surtout pas s’en priver ! » conclut le directeur général de l’entreprise.