• Default Alternative Text

    Audit énergétique machine

    Réalisation le : 10 Octobre 2013
    • Audit énergétique machine

      Flex’Y Shuttle : tel est le nom de la dernière innovation de la société Syleps, spécialisée dans la conception et la fabrication de machines de convoyage pour l’agroalimentaire et les plateformes logistiques. Il s’agit d’un convoyeur modulaire et flexible dont l’OEM a souhaité améliorer la performance énergétique. Pour cela, Syleps a suivi les recommandations de l’Audit énergétique machine proposé et réalisé par Schneider Electric.

      « Le travail de collaboration mené par nos ingénieurs et ceux de Schneider Electric a permis de créer une réelle valeur ajoutée. Seuls face à la problématique énergétique, nous n’aurions pas atteint ce niveau de performance. Avec l’Audit énergétique machine, nous avons franchi un cran en termes d’exigence. » Thierry Le Chêne, directeur commercial en charge du développement international chez Syleps, a bien compris l’importance du critère “économie d’énergie” dans la valorisation de son activité, en l’occurrence la conception et la fabrication de machines de convoyage pour l’agroalimentaire et les plateformes logistiques. D’où son souhait de disposer d’un bilan énergétique de ses machines et de le promouvoir auprès de son client final. C’est précisément le travail qui a été réalisé sur le Flex’Y Shuttle. « Nous souhaitions être performants sur le plan énergétique, grâce à des technologies de motorisation et de contrôle des moteurs très poussées, tout en obtenant le rendement le plus élevé possible, explique Laurent Régien, ingénieur chez Syleps. Lorsque Schneider Electric nous a proposé de réaliser un Audit énergétique machine sur le Flex’Y Shuttle, nous avons tout de suite accepté car ce service répond parfaitement à nos attentes comme à celles de nos clients qui réclament des machines de plus en plus économes en énergie et en matières premières. »


      Des recommandations suivies d’effets

      L’audit se déroule en quatre étapes :
      – prise de connaissance de la machine avec étude et analyse de la documentation
      – mesures réalisées sur la machine en fonctionnement en conditions réelles
      – analyse des résultats et préconisations en vue d’améliorer son efficacité énergétique
      – présentation à l’OEM du rapport d’audit complet.
      « L’audit nous a été vraiment utile pour améliorer les modes de fonctionnement du Flex’Y Shuttle, indique Laurent Régien. Par exemple, à l’issue des résultats, nous avons développé un mode veille : lorsque la machine ne reçoit pas d’ordre pendant dix secondes, elle passe en mode veille sur ses freins mécaniques, ce qui permet d’économiser de l’énergie. Nous avons également développé un mode économie d’énergie : lorsque le client n’a pas besoin d’un débit important, nous réduisons toutes les cinématiques. La tâche est exécutée tout en consommant moins. Tout ces éléments mis bout à bout permettent d’économiser 15 % par rapport aux machines d’anciennes générations.»


      Des bénéfices réellement différenciants

      L’Audit énergétique machine s’adresse aux OEM aussi bien lors du développement d’un nouvel équipement que pour moderniser des machines existantes. Cette offre de service permet au constructeur de machines de se différencier de la concurrence. Thierry Le Chêne en est convaincu : « pour Syleps, les bénéfices de cet audit sont doubles. D’abord nous avons réduit les coûts de fabrication de notre machine. L’audit a en effet permis de mettre en évidence certains équipements surdimensionnés par rapport aux tâches à réaliser. En évitant ce surdimensionnement, nous sommes plus compétitifs face à nos concurrents. De plus, en dotant son parc d’une machine Syleps, le client final a la certitude de consommer moins et peut prétendre à un meilleur retour sur investissement. »
      « L’intérêt pour l’efficacité énergétique est désormais bien ancré chez le client final et arrive maintenant chez les constructeurs de machines, constate Claude-Henri Perrier, chef de projet Efficacité énergétique chez Schneider Electric. Les premiers d’entre eux à s’impliquer dans cette démarche sauront se démarquer demain sur leur marché. »