• aerial view of wetlands, trees and small building structures, environmental sustainability

    Intermarché surveille sa consommation énergétique

    Réalisation le: 20 Octobre 2011
    • Intermarché surveille sa consommation énergétique

      La facture énergétique de l’Intermarché de Saint-Jean-de-Muzols s’élevait à près de 90 000 euros par an.

      Une ardoise salée qui ne demandait qu’à être revue à la baisse ! C’est aujourd’hui chose faite grâce au système Power View de Schneider Electric.

    • Suivre ses dépenses par centres de consommations

      Couvrant 3 000 m2 de surface de vente, la consommation énergétique de l’Intermarché de Saint-Jean-de-Muzols, en Ardèche, représente plus de la moitié des charges du bâtiment. En 2008, lors de travaux d’agrandissement, la direction de cette moyenne surface, dans un souci environnemental et financier, se lance à la recherche d’un outil capable de mesurer finement et simplement les postes énergivores du magasin. La société Bégot Electricité, prestataire historique de l’Intermarché, propose d’installer en avant première la solution Power View de Schneider Electric.

      « Grâce à cet outil, explique l’installateur Jean-Louis Bégot, nous pouvons mesurer une multitude de paramètres : la puissance active, la puissance réactive, la consommation par équipement ou par zones. Par exemple, un coin brasserie a été créé lors de l’extension du magasin et notre client souhaitait connaître sa consommation spécifique. Power View permet d’avoir une visibilité très précise du fonctionnement du magasin, d’identifier les charges les plus consommatrices d’énergie afin d’optimiser leur fonctionnement, mais aussi de détecter d’éventuelles pistes d’amélioration pour réduire la facture. »

      Des données exploitables immédiatement.

      Une fois le système Power View opérationnel, l’installateur s’engage à rendre régulièrement des études de mesures détaillées où sont répertoriées et analysées, point par point et heure par heure, les dépenses énergétiques de l’Intermarché. « Au vu de ces rapports, réalisés sur plusieurs semaines, nous pouvons proposer à notre client des solutions à la fois techniques mais aussi liées au comportement du personnel, susceptibles d’améliorer la performance énergétique du bâtiment. Par exemple, nous avons d’ores et déjà constaté une surconsommation en puissance réactive. Nous lui avons donc conseillé d’installer une batterie de condensateurs pour éviter ce phénomène. Le simple fait d’appliquer cette préconisation aura un effet significatif sur la facture d’énergie et réduira le temps de retour sur investissement » ajoute Jean-Louis Bégot.

      « Ce système nous aide à voir quels postes nous coûtent cher en énergie, conclut Lionel Nodin, directeur de l’Intermarché, et nous oriente pour choisir les solutions les plus efficaces. Avec pour objectif clairement affiché de réduire de 15 % notre facture énergétique d’ici à 2012. »