Schneider Electric France

Bienvenue sur notre site !

Choisir un autre pays

    • Default Alternative Text

      Performance énergétique : Schneider Electric montre l’exemple

      Réalisation le: 20 Octobre 2011
      • Performance énergétique : Schneider Electric montre l’exemple

        Porte d’entrée de l’éco-vallée de la plaine du Var, à Carros, le site Horizon est une vitrine mondiale de l’expertise de Schneider Electric en matière d’efficacité énergétique. La nouvelle aile dédiée à la R&D produit plus d’énergie qu’elle en consomme. Quant au site industriel, vieux de vingt ans, centre de compétences mondial pour la fabrication d’automates programmables et de cartes électroniques, il s’est doté de solutions d’efficacité énergétique très concluantes. Visite d’un bâtiment exemplaire.

        Fin 2011, les équipes Schneider Electric basées à Sophia-Antipolis ont rejoint leurs collègues sur le site historique de Carros. Un rapprochement indispensable pour optimiser le fonctionnement de deux entités jusqu’alors distinctes. « La volonté du groupe était d’intensifier les échanges et les synergies entre la R&D et la production pour plus de réactivité, de performance, de créativité », explique Christophe Bourgue, directeur du site Horizon. Et il ajoute : « Nous avons profité de ce projet pour faire un site exemplaire, respectueux de l’environnement, conforme aux exigences réglementaires. Le bâtiment Horizon démontre que la performance énergétique est possible aussi bien dans le tertiaire que dans l’industrie, dans le neuf comme dans l’existant. » Aujourd’hui, le site de Carros symbolise à lui seul la démarche éco-responsable de Schneider Electric.

        Profiter de tous les apports naturels

        Lors de la conception des 5 500 m2 dédiés aux activités tertiaires, le management de l’énergie a été au cœur de la réflexion. Dans l’architecture comme dans le design, rien n’a été choisi au hasard. La conception même du bâtiment a été pensée pour minimiser les impacts thermiques et environnementaux : l’orientation nord-sud permet d’optimiser la luminosité, la façade ouest a été recouverte de grilles de protection solaire, l’eau de la nappe phréatique alimente la climatisation. A certaines périodes de l’année, les vents dominants sont utilisés pour faire du free cooling et refroidir les lieux durant la nuit. Enfin, 1 400 m2 de panneaux photovoltaïques en toiture couvrent quasi-intégralement les besoins énergétiques du bâtiment.

        Un bâtiment tertiaire BBC

        Outre les choix pour la conception et le bâti, l’immeuble est équipé de solutions d’efficacité énergétique active signées Schneider Electric. L’éclairage, la CVC, les stores sont pilotés par un système automatisé relié à la gestion technique du bâtiment. Capteurs de luminosité, détecteurs de présence et de luminosité, station météo positionnée sur le toit, sont autant d’éléments qui permettent d’adapter automatiquement les niveaux d’éclairage, de chauffage, de climatisation, en fonction à la fois de l’occupation des locaux et des apports extérieurs. Les salariés y gagnent en confort avec une luminosité constante au poste de travail, une atmosphère agréable et tempérée tout au long de l’année. Et le directeur du site se félicite d’une consommation énergétique limitée à 40 kWh/m2/an qui positionne le bâtiment dans les classes BBC (bâtiment basse consommation) et HQE (haute qualité environnementale). Un résultat qui va au delà des prescriptions de la RT2012.

        Des solutions simples pour un site industriel éco-responsable

        L’aile tertiaire est venue se greffer au site industriel existant : 12 000 m2 d’ateliers de production avec des savoir-faire à haute valeur ajoutée et un centre de compétences mondial pour la fabrication d’automates programmables et de cartes électroniques. Dans le cadre de sa démarche de développement durable, Schneider Electric a su transformer ce bâtiment vieux de quarante ans en un site éco-responsable. L’efficacité énergétique est au cœur de toutes les étapes du process industriel. « Sur la ligne de vernissage des cartes électroniques par exemple, nous avons conçu un coffret d’automates qui gère le pilotage de tous les systèmes de ventilation. Ce système communiquant nous permet d’avoir une gestion optimale de l’atelier en fonction de la production avec des modes “veille” et “arrêt”. Très concrètement, si la ligne ne fonctionne pas, la ventilation s’interrompt. Ceci est un exemple concret d’intégration du matériel Schneider Electric au profit de l’efficacité énergétique », explique Eric Cordaillat, responsable Efficacité Energétique du site Horizon.

        Parallèlement à l’implantation de solutions techniques, Christophe Bourgue insiste sur un autre facteur de réussite : l’appropriation du projet par les occupants du bâtiment. A Carros, les consommations sont mesurées en permanence, par atelier, afin que chacun comprenne l’incidence de son comportement sur la facture d’énergie et sur l’empreinte carbone de l’entreprise. « Quand l’ensemble du personnel se sent concerné, les attitudes se modifient de manière naturelle. Le fait de se sentir acteur de sa propre performance est un fort facteur d’émulation. » Et Eric Cordaillat de conclure : « Dans l’atelier des composants montés en surface par exemple, nous avons économisé 27 % de consommation électrique sur une année. Dans la perspective d’une énergie rare et chère, souhaitons que de nombreux sites industriels s’inspirent de notre expérience. »