• Default Alternative Text

    Aperam : un chantier de levage exemplaire

    Réalisation le : 02 Avril 2015
    • Aperam : un chantier de levage exemplaire

      Mis en service au début des années 1980, le système électrique et d’automatisme du pont roulant de l’aciérie Aperam arrivait en fin de vie. L’entreprise a donc initié un plan de rénovation de cet équipement, stratégique pour sa production. Schneider Electric a été retenu pour concevoir un immense caisson qui abrite un automate et six variateurs de vitesse.

      Dans la plaine de la Nièvre se dresse une cheminée monumentale d’où s’échappe la fumée émise par le four à arcs de l’usine métallurgique Aperam Alloys d’Imphy. Située à quelques kilomètres de Nevers, l’entreprise emploie 800 personnes sur trois ateliers de production : le laminage à froid, le laminage à chaud, et l’aciérie. L’un des équipements stratégiques de l’aciérie – pour la conception, l’élaboration et la transformation d’alliages de nickel, de cobalt, ainsi que de certains inox particuliers – est un pont de coulée de 70 tonnes. Cet engin coulissant permet de soulever des lingotières et des poches réfractaires lors de la coulée des aciers spéciaux.
      « Notre pont roulant de coulée fonctionne depuis le début des années 1980, explique Daniel Chaussard, responsable maintenance du site. Toutes les pièces étaient d’origine et devenaient obsolètes. Nous avions un taux de panne qui nuisait à la continuité de la production et nous intervenions essentiellement pour des opérations de maintenance curative. Les appareils électriques et le système d’automatisme arrivaient en fin de vie, il fallait donc engager un plan complet de rénovation de notre équipement. »


      Quand l’expertise fait la différence

      C’est dans ce contexte que Schneider Electric a remporté l’appel d’offres lancé par Aperam. Soucieux de garantir, d’une part, la sécurité de ses équipes et, d’autre part, un taux de disponibilité proche de 100 %, l’industriel a imposé que la modernisation électrique et mécanique de son installation soit effectuée pendant la période d’arrêt de l’aciérie, soit en quatre semaines maximum. « Nous voulions traiter avec une entreprise possédant une solide expérience dans les solutions de levage, capable de répondre aux exigences de sécurité du groupe, et de tenir les délais de réalisation très courts. Schneider Electric remplissait ces conditions. Le rewamping ainsi que la formation des opérateurs se sont déroulés durant les vacances d’été. La modernisation de l’outil n’a donc eu aucun impact sur la fabrication », indique Alain Cailliez, responsable de production chez Aperam Alloys Imphy.


      Une production sécurisée

      Avec Schneider Electric, l’industriel a disposé d’un interlocuteur unique pour la gestion globale du projet. Le pont roulant est désormais doté d’une salle électrique autoportée, climatisée, protégée contre l’incendie, et équipée de contrôleurs d’état de charge. Ce caisson héberge six variateurs de vitesse Altivar 71 et un automate TSX Premium. Grâce à la variation de vitesse, à un système de contrôle de surcharge et à un frein de sécurité, les mouvements sont plus précis et plus sûrs. « La solution communique sur réseau Ethernet et fonctionne en normal secours. Cela signifie que si un variateur venait à tomber en panne, un autre prendrait le relai en temps réel et sans arrêt de la machine », détaille Francisco Morais. Et le responsable des achats d’ajouter : « dans un contexte très concurrentiel, l’expertise du pôle levage, la réactivité des équipes et le travail en mode projet ont permis à Schneider Electric de se différencier. Leur offre technico-économique était la plus pertinente mais les services annexes proposés, comme le conseil en amont, l’assistance au démarrage ou le transfert de compétences, apportaient de surcroît une véritable plus-value. Depuis la mise en place des nouvelles solutions, nous n’avons plus de panne. Nous intervenons uniquement pour de la maintenance préventive et programmée ».
      Lors des travaux la cabine de conduite a elle aussi été entièrement modernisée et dotée d’une vision panoramique et de commandes plus ergonomiques pour les opérateur.
      Ainsi remis à neuf, le pont de coulée d’Aperam peut soulever pour longtemps, de manière fiable et sécurisée, lingotières et autres poches d’aciers spéciaux en fusion.