Questions fréquentes (FAQ)

Poser une question

Est-il possible d’utiliser un moteur à rotor bobiné (ou moteur à bagues ou moteur à cages résistantes) en association avec un variateur de vitesse Altivar ATV ?


Il est possible d'utiliser un moteur à rotor bobiné en association avec un variateur de vitesse en respectant quelques précautions liés aux valeurs des couples de démarrage des applications.

Les moteurs à rotor bobiné étaient utilisés pour permettre un démarrage aisé, via une séquence à contacteurs, d'applications pouvant exiger de forts couples au démarrage ainsi les broyeurs, extrudeuses, pompes à piston et de façon générale le levage. Voir descrition plus précise de ce type de moteur en fin de dossier.

En cas de rénovation avec ajoût de variateur de vitesse :

  • Si le moteur à rotor bobiné est démonté de son application fort couple pour être remonté sur une application classique n'exigeant pas de fort couple au démarrage, il n'est pas nécessaire d'utiliser la résistance résidente au rotor.
     
  • Si c'est l'application elle-même qui est rénovée et si elle continue d'exiger un couple de démarrage  important, il est préférable de garder une résistance au rotor et dans la plupart des applications de ce type, notamment les mouvements de direction et de translation d'un pont roulant, la résistance du câble allant du rotor à l'ancien caisson de résistance peut suffire.

  • S'il s'agit d'un mouvement de levage où le couple de démarrage doit permettre un positionnement très précis du crochet,  il est nécessaire de calculer une résistance à ajouter au rotor afin d'obtenir un glissement de 3 à 5 %.
    En ce cas il est nécessaire d'appeler Chorus au 0825 012 999.

Choix du produit
Du fait de leur performance en gestion de couple et surcouple, il est nécessaire d'utiliser les variateurs de référence ATV71 (toute puissance) et ATV32 ( pour les faibles puissance). 


Remarque
Le talon de résistance devra être installé à l'extérieur de l'armoire.


Attention
Les moteurs rotoriques ne sont pas étudiés pour la survitesse.


Mise en service
Lors de la mise en service, il sera nécessaire de prendre en compte les spécificités suivantes :
  • type commande moteur paramètre Ctt = U/F 2 pts, pour moteurs spéciaux,
  • compensation RI, paramètre UFr à régler entre 25% et 200%, il permet d'optimiser le couple à basse vitesse.



 

Rappel sur les moteurs à bagues (ou moteurs à rotor bobiné)

Les moteurs fournissent un couple d'autant plus élevé que la résistance au rotor devient plus élevé.
Plus la résistance au rotor est importante, plus le couple fourni est élevé, le glissement augmente et la vitesse nominale diminue.
Pour les applications qui exigent de forts couples au démarrage, il a été créé des moteurs dont il est possible de diminuer ou augmenter la résistance au rotor. On les appelle : moteurs à rotor bobiné ou moteur à bagues.

Habituellement, le couple que peut fournir un tel moteur à son décollage sans résistance rotorique est d'environ 0,4xCn par rapport à un moteur classique de même puissance.
En ajoutant de la résistance au rotor, il est possible d'obtenir un couple de décollage de 2xCn.
Les moteurs de puissance importante fonctionnent avec des caissons de résistances, tous opérationnels au démarrage, et qui sont shuntés les uns après les autres lors de la mise en vitesse.
Auparavant Télémécanique* vendait des Rotovars et Statovars chargés de shunter ces caissons de résistance avec des contacteurs.
Les moteurs de faible puissance fonctionnent avec des rhéostats.
 
Du fait de la variation de fréquence qui permet un contrôle très précis de la fourniture de couple, ce mode de démarrage est tombé en désuétude.
Par contre lors d'une rénovation, il peut être souhaitable de garder le moteur, souvent de forte puissance (onéreux), et d'encombrement plus faible qu'un moteur classique de même puissance.

* Télémécanique : ancienne marque de Schneider electric
 
Cela vous a-t-il aidé ?
Que pouvons-nous faire pour améliorer l'information ?