Questions fréquentes (FAQ)

Poser une question

Comment déterminer l'implantation d'une barrière immatérielle en fonction du type de barrière et de l'inertie de la machine ?

Le choix d'une barriere s'effectue sur les critères suivants :

  • la catégorie de sécurité à laquelle doit être conforme la machine pour qu'elle puisse fonctionner dans les meilleures garanties de sécurité pour les biens et les personnes,
  • le temps de réponse auquel elle doit se conformer pour respecter les temps de cycle de production de la machine
  • le type d'environnement mécanique pour analyser les differentes possibilité d'implantation de la barriere.

Vis à vis de ce dernier critère, la formule suivante répertoriée par la norme indique la distance minimum d'implantation de la barriere.


                                                            S = K(t1 + t2) + C . (formule générale)

avec :

  • S = distance minimum, en millimètre (mm),
  • K = vitesse d'approche du corps (ou partie du corps), en millimètre/seconde (mm/s) = 2000 mm/s,
  • t1 = temps de réponse du dispositif de protection en seconde (s); t1 = tr barrierre + tr contacteur, tr (temps de réponse).
    Ces deux temps de réponse (tr) sont disponibles dans les caractéristiques des barrières et contacteurs, généralement <40ms pour les barrieres et <40ms jusqu'aux LC1D95,
  • t2durée d'arrêt de la machine en seconde,
  • C : distance supplémentaire = 8(d-14).
  • d = capacité de detection minimum de la barriere (détection doigt 14mm, détection main 30mm).

La distance S obtenue après calcul est la distance minimum d'implantation de la barrière. Si cette distance est trop longue, prendre une barrière avec une capacité de détection plus petite (14mm au lieu de 30mm) ou essayer de freiner la machine.

Cela vous a-t-il aidé ?
Que pouvons-nous faire pour améliorer l'information ?