Questions fréquentes (FAQ)

Poser une question

Comment fonctionne un contact à action dépendante sur les interrupteurs de position ?


Le contact à action dépendante de l'interrupteur de position ou IDP  est caractérisé par :

  • des points d’action et de relâchement confondus,
  • une vitesse de déplacement des contacts mobiles égale ou proportionnelle à la vitesse de l'organe de commande (pièce au contact du mobile à détecter),
  • une distance d’ouverture dépendante de la course de l’organe de commande.

 

Points d'action et de relâchement confondus

Au contact de la pièce, le contact 21-22 se ferme électriquement au point d'action de 1,8 mm, mécaniquement à 3,2 et est bloqué à 5mm.
Lorsque la pièce est retirée, le contact s'ouvre au point de relâchement après une course de 3,2 mm qui correspond au point d'action.
 

Vitesse de déplacement des contacts mobiles


Cette vitesse ne doit pas être inférieure à 0,001 m/s = 6 m/minutes sous peine de grésillement des contacts qui diminuera la durée de vie de l'interrupteur.
Le grésillement des contacts existe à partir du moment ou le contact électrique est réalisé tant que le contact mécanique ne l'est pas.
 

Distance d'ouverture dépendante de la course de l'organe de commande

Shéma de déplacement des contacts mobiles 

 

 

 

Cela vous a-t-il aidé ?
Que pouvons-nous faire pour améliorer l'information ?