Questions fréquentes (FAQ)

Poser une question

Quelles précautions sont à prendre en compte lorsqu'il s'agit d'associer plusieurs moteurs en parallèle en aval d'un variateur de vitesse ?


L'alimentation par un seul variateur de plusieurs moteurs en parallèle est couramment utilisée moyennant quelques précautions :

  • ajouter les intensités des différents moteur afin d'obtenir l'intensité nécessaire au variateur. Il peut être prudent de choisir une taille supplémentaire dans le cas de démarrage d'applications à fort couple,
     
  • prévoir une inductance moteur en sortie variateur, elle permet de limiter l'effet capacitif des câbles et protège les moteurs des surtensions générées par les modules IGBT des variateurs,
    il est nécessaire de l'installer à partir de 3 moteurs,
     
  • prévoir une protection thermique par moteur. Il faut utiliser une technologie relais thermique à bilame et la dimensionner pour 1,2 le courant nominal moteur. Les références sont : LR2, LRD..
     
  • utiliser une loi d'entraînement spécifique "couple constant" . Il est nécessaire de consulter la documentation technique car sa formalisation varie suivant les variateurs,
     
  • ne pas effectuer d'autoréglage.
 

La protection contre les court-circuits entre phases moteur et surintensités entre phases de sortie et terre est assurée par le variateur lui-même.

Il est possible d'utiliser une protection magnéto-thermiquede type disjoncteur GV2 en aval du variateur mais sa technologie lui fait subir un échauffement parasite dû à la modulation de la tension moteur.

Si le client a choisi cette solution, il est possible de compenser en :

  • utilisant une inductance moteur, 
     
  • réduisant la fréquence de découpage, 
     
  • surcalibrant le GV2 d'environ 20%.
Cela vous a-t-il aidé ?
Que pouvons-nous faire pour améliorer l'information ?