Questions fréquentes (FAQ)

Poser une question

Comment fonctionne la mémorisation de l'état thermique du moteur lors d'une coupure de l'alimentation ?

Les variateurs et démarreurs Schneider (hormis la gamme de démarreur faible puissance ATS01) possèdent la fonction cruciale de protection thermique du moteur qu'ils sont chargés d'alimenter.

Ils calculent constamment à partir de l'intensité fournie l'échauffement du moteur, ce qui permettra d'élaborer une alarme puis de couper l'alimentation du moteur s'il est trop chaud.

Cette protection thermique doit rester active même si le variateur ou démarreur n'est plus alimenté, en effet, un moteur refroidit lentement du fait de son inertie thermique (fonte, cuivre) et à la remise sous tension, le variateur doit savoir si le moteur est encore chaud ou a refroidi.

Pour ceci, deux dispositifs techniques permettent cette estimation  :

  • l'état thermique à la mise hors tension est mémorisé dans une mémoire EEPROM (pas de pile)
  • Un condensateur permet d'alimenter de façon autonome un compteur de temps qui mémorise le temps hors tension.

A la reprise secteur, le calcul du nouvel état thermique du moteur est réalisé avec ces deux données.
Si la coupure dure plus de 40 min, la mémoire est initialisée. On considère alors que le moteur est à nouveau froid.

Cela vous a-t-il aidé ?
Que pouvons-nous faire pour améliorer l'information ?