Questions fréquentes (FAQ)

Poser une question

Que signifie "blocage du démarrage" dans certaines fonctions préprogrammées du module Preventa XPSMP?

 
Les modules contrôleurs de sécurité Preventa XPSMP sont conçus selon la catégorie 4 de la norme EN 954-1/ISO 13849-1.

Ils permettent d’assurer avec un seul produit deux fonctions de sécurité indépendantes l’une de l’autre, sélectionnées parmi un choix de 15 configurations prédéfinies (sélection réalisable aisément à partir de 3 touches en face avant du produit).

Ces 15 fonctions de sécurité pré-programmées permettent de solutionner la plupart des applications de sécurité jusqu’au niveau 4 selon la norme EN 954-1/ISO 13849-1, par exemple la surveillance d’Arrêt d’urgence, d’interrupteurs de position, de tapis ou bords sensibles, de commande de validation, d’interrupteurs magnétiques codés, de barrières immatérielles de sécurité type 4 selon EN 61496-1 équipées de sorties à relais(exemple : barrières type XUS LT)
Les contrôleurs XPSMP sont équipés de six sorties de sécurité (trois par fonction) et de trois sorties de signalisation statiques pour message vers l’automate de process.

Pour l’aide au diagnostic, les modules sont équipés en face avant de voyants DEL permettant d’informer sur l’état des circuits de surveillance. Ces voyants aident également à l’indication et à la sélection des 2 configurations souhaitées.

Lorsque le fonction Test de démarrage (appelée aussi blocage de démarrage) est choisie, le module Préventa teste le changement d'état à sa mise sous tension des éléments qu'il est chargé de surveiller :

  • arrêts d'urgence pour ses configurations 3,4,5 et 6,
  • interrupteurs de position pour sa configuration 9,
  • commandes de validation pour sa configuration 10,
  • barrières immatérielles pour sa configiuration 13.

Il y aura donc test volontaire de ces éléments par l'opérateur à chaque mise sous tension, ce teste pourra s'effectuer dans le cadre d'une procédure spécifique.


Image


Dans la pratique,

  • pour les fonctions surveillance IDP, nécessité d'ouvrir puis de fermer le protecteur à chaque mise sous tension du produit,
  • pour la surveillance de boutons AU, nécessité de manoeuvrer au moins un bouton (verrouiller la tête, puis déverrouiller la tête), à chaque mise sous tension du produit,
  • pour la surveillance de barrière immatérielle de type 4 à sorties relais, occulter, puis désocculter le faisceau avec la main, à chaque mise sous tension du produit, pour pouvoir fermer les sorties du produit par action sur le bouton start (verrouillage du démarrage et du redémarrage).

Ce test permet de vérifier le bon fonctionnement des contacts et l'absence de défaut tel que court-cicuit ou coupure câblage à chaque mise sous tension. Pour la surveillance de barrrière, ce test est équivalent à celui opéré par l'ancien module GLA-GLC, sauf que ce test était automatique sur le GLA-GLC.
 

Cela vous a-t-il aidé ?
Que pouvons-nous faire pour améliorer l'information ?