Questions fréquentes (FAQ)

Poser une question

Quel est le processus à suivre pour remettre en service une canalisation électrique préfabriquée type KTA, KTC ou KH après un dégât des eaux ?

Ne pas effectuer un test diélectrique. Ce type de test peut fortement solliciter les matériaux isolants.

Le processus de remise en service est basé sur le nettoyage, le séchage des éléments et sur la vérification des résistances d'isolement propres à la canalisation endommagée:

  • démonter tous les blocs d'éclissage, retirer les éventuels corps étrangers, puis sécher à l'air comprimé.
  • contrôler toutes les trappes de dérivation. Retirer les éventuels corps étrangers accessibles puis sécher à l'air comprimé.
  • évacuer l'eau et/ou l'humidité résiduelle présente dans des éléments droits.
    Sécher à l'air libre des éléments droits en position verticale ou étuver à une température maximale de 60°C ou sécher électriquement en alimentant chaque élément droit par une alimentation très basse tension.
  • ensuite procéder à une mesure de la résistance d'isolement selon la norme IEC 60439-1&8.3.4 ( 1000Ohm/V de Un ).
    Réaliser les mesures de résistance d'isolement avec une tension continue pour ne pas prendre en compte les courants capacitifs.
  • remonter les éléments droits et les éclissages.
  • sur l'ensemble monté, contrôler la résistance d'isolement entre conducteurs et entre conducteurs et enveloppe (PE).
  • la valeur standard minimale attendue est la même que dans l'étape ci-dessus.

Ne pas alimenter la canalisation sous tension nominale tant que la valeur de la résistance d'isolement de chaque élément droit n'est pas atteinte.

Cela vous a-t-il aidé ?
Que pouvons-nous faire pour améliorer l'information ?