Questions fréquentes (FAQ)

Poser une question

Pourquoi et comment effectuer un contrôle d'isolement moteur ?

Préambule:

Un variateur utilisé avec un moteur peut afficher le défaut SCF (court-circuit moteur).

Pour déterminer si l'origine du défaut est issue du variateur ou du moteur, il est tout d'abord nécessaire de déconnecter le moteur et de mettre hors tension et sous tension  le variateur.
Si le variateur ne présente plus le défaut, ce qui incrimine le moteur, il faut alors réaliser une mesure de l'isolement moteur pour valider son bon état de fonctionnement.

Pour information: ce même moteur peut fonctionner correctement en direct (sans disjonction).

Utilisation du contrôleur d'isolement pour tester les générateurs ou moteur de fortes puissances en direct:

La mise sous tension d’un moteur ou d’un générateur de forte puissance doit être réalisé avec précaution. Un contrôle d’isolement doit d'ailleurs être effectué avant la première mise en service.

Le contrôle doit être réalisé :

  • sous une tension d’au moins 500 Volts (1000 volts est la valeur idéale), il faut prévoir 1000 ohms à  5000 ohms par volts.
  • en courant continu,
  • pendant 30 à 60 secondes.

Utilisation du contrôleur d'isolement pour tester un moteur en aval d'un variateur de vitesse

Il est préférable de tester le moteur sous une tension de 800 à 1000 VDCQ qui correspond à la tension maximale admissible du bus continu du variateur.

La procédure du contrôle d'isolement moteur sera différente suivant la possibilité de déconnecter le moteur du variateur  :

  • Si le moteur n’est pas raccordé au réseau, le contrôle est à effectuer entre les bornes de raccordement et la borne de terre ou la carcasse métallique, il ne faut pas hésiter à enlever un peu de peinture.

     
  • Si le moteur est raccordé au réseau, le test est à effectuer hors tension, une VAT est donc nécessaire avant de commencer le contrôle d’isolement, l’EPI* est bien entendu obligatoire. Il faut impérativement débrancher tous les équipements électroniques de contrôle ou autres qui sont repris sur le circuit à tester, ils ne résisteraient pas au choc électrique.

Cette mesure doit être effectuée à l’aide d’un contrôleur d’isolement (appareil transistorisé ou magnéto) entre enroulements (Barrettes enlevées) ou entre une borne et la carcasse du moteur (Barrettes en place).

Les grandeurs ohmiques: le moteur ou le générateur après le test atteint une valeur proche 100MOhms (valeur généralement recommandée), il peut être mis sous tension. Généralement un moteur bien isolé atteint le GigaOhm.

Image

* EPI :Equipement de Protection Individuel

Cela vous a-t-il aidé ?
Que pouvons-nous faire pour améliorer l'information ?