Questions fréquentes (FAQ)

Poser une question

Est il possible d'utiliser un démarreur de type ATS48 pour alimenter un moteur à bagues ?


L'Altistart 48 peut fonctionner avec un moteur à résistance rotor court-circuitée

Un moteur à bagues court-circuité possède un couple de démarrage très faible.

Pour obtenir un couple de démarrage suffisant, il faudra compenser la perte de couple liée au court-circuitage de  la résistance au rotor par la fourniture d'un courant stator très important.

Il sera peut être nécessaire de régler le courant de limitation de l'ATS48 à 700% de In.

Attention : si le moteur entraîne une forte inertie et doit démarrer fréquemment, le démarreur aura à fournir des intensités très importantes sur de longues durées, les câbles et les organes de types sectionneur ou disjoncteur risquent d'être sous dimensionnés par rapport à leur utilisation avec des résistances au rotor du moteur.

Pour être certain de disposer d'un couple suffisant au démarrage,ce qui permettra aussi de diminuer l'intensité au démarrage, il est nécessaire de garder ou d'ajouter un talon de résistance au rotor  :

  • garder le talon de résistance constitué par le câble entre le moteur et l'armoire électrique où étaient positionnés les contacteurs de shuntage.
    Cette résistance est très faible car les câbles sont de fort diamètre mais elle peut suffire,

     
  • garder le dernier caisson de résistance pour démarrer, par contre nécessité de le shunter pour avoir la vitesse maximum sinon le glissement restera important,

     
  • calculer la résistance de démarrage correcte. Cette opération est plus complexe et n'est à utiliser que si les deux solutions simples ci-dessus n'ont pas donné satisfaction.
    En ce cas, consulter Chorus. 

Remarque :

La commande en couple de l'Altistart 48 permet de conserver une bonne progressivité de démarrage malgré une limitation de courant à 7 fois le courant nominal nécessaire au décollage du moteur.

Rappel sur les moteurs à bagues (ou moteurs à rotor bobiné)

Les moteurs fournissent un couple d'autant plus élevé que la résistance au rotor devient plus élevé.

Plus la résistance au rotor est importante, plus le couple fourni est élevé, le glissement augmente et la vitesse nominale diminue.

Pour les applications qui exigent de forts couples au démarrage, il a été créé des moteurs dont il est possible de diminuer ou augmenter la résistance au rotor. On les appelle : moteurs à rotor bobiné ou moteur à bagues.

Les moteurs de puissance importante fonctionnent avec des caissons de résistances, tous opérationnels au démarrage, et qui sont shuntés les uns après les autres lors de la mise en vitesse.

Auparavant Télémécanique* vendait des Rotovars et Statovars chargés de shunter ces caissons de résistance avec des contacteurs.

Les moteurs de faible puissance fonctionnent avec des rhéostats.

Du fait de la variation de fréquence qui permet un contrôle très précis de la fourniture de couple, ce mode de démarrage est tombé en désuétude.

Par contre lors d'une rénovation, il peut être souhaitable de garder le moteur, souvent de forte puissance (onéreux), et d'encombrement plus faible qu'un moteur classique de même puissance.

* Télémécanique : ancienne marque de Schneider electric
 

Cela vous a-t-il aidé ?
Que pouvons-nous faire pour améliorer l'information ?