Questions fréquentes (FAQ)

Poser une question

Comment choisir la classe d'isolation d'un moteur vis à vis de l'application (broyeur, convoyeur,etc.) et vis à vis de son type d'entraînement (variateur ATV altivar, démarreur ATS altistart) ?


Classe d'isolation d'un moteur

Un moteur doit être choisi à partir de l'échauffement auquel il sera confronté vis à vis de la sévérité des applications qu'il va entraîner.

Par exemple pour un broyeur où le moteur :

  • démarre fréquemment en charge, 
  • fonctionne toujours à son régime nominal, 
  • encaisse des surcouples.

Son échauffement nominal sera beaucoup plus important que celui d'un moteur de même puissance mais animant seulement un convoyeur.
 

A puissance égale, le moteur du broyeur sera alors choisi pour être plus robuste que celui choisi pour le convoyeur; entre autres, la couche de vernis sur les enroulements du moteur sera plus importante.
 

Pour faciliter le choix du moteur, les températures maximum admissibles ont été normalisés via la CEI 85.
 

Les classes d'isolation se déclinent selon : E, B, F et H, elles sont directement proportionnelles aux températures que pourront supporter les enroulements.

 

 

Image

 

 

 

 

 



 

Exemple : pour le broyeur, un moteur classe d'isolation H est nécessaire,
                  pour le convoyeur, un moteur classe d'isolation F peut suffire.

Si le choix n'est pas correct , ainsi par exemple , si le moteur classe F a été choisi pour le broyeur, le moteur va fonctionner mais sa durée de vie sera plus réduite que celle d'un moteur classe H.

Utilisation de variateurs de vitesse


La classe H offre de plus une résistance plus élevée aux fréquences de découpage car il accepte beaucoup mieux les dv/dt à ses bornes typiques des variateurs de vitesse.
 

=> Nécessité d'utiliser des moteurs classe H avec des variateurs de fréquence Altivar.

Utilisation des démarreurs

Pour correctement dimensionner ses démarreurs vis à vis des applications et pour aider ses clients à faire rapidement le bon choix, Schneider Electric a classé toutes les applications ( broyage, pompage, convoyage, etc. ) en deux catégories :

  • standard,
  • sévère.

Voir détail en fichier attaché

Schneider Electric propose alors dans son catalogue pour une puissance moteur identique deux démarreurs ATS48 différents selon que l'application est sévère ou standard.
En fait, l'ATS48 utilisé en application sévère est surdimensionnée d'une taille par rapport à celui utilisé pour une application standard.
 

Les critères qui permettent de déterminer l'appartenance à l'une ou l'autre catégorie sont les suivants :

  • courant de démarrage,
  • durée de démarrage.

Ils sont très semblables aux raisons qui échauffent les moteurs et vont donc de pair ainsi :
 

  • application Broyeur : moteur classe H et démarreur pour application sévère,
  • application Convoyeur : moteur classe F et démarreur pour application standard.

 

Cela vous a-t-il aidé ?
Que pouvons-nous faire pour améliorer l'information ?