Questions fréquentes (FAQ)

Poser une question

Exemple de marche forcée simple à base de relayage et d'interruprteurs

Cet exemple peut être généralisé sur tous les process pour lesquels un système de forçage manuel doit être greffé sur une marche automatique (local / distance).

Pour cet exemple, la puissance sera fournie au process (moteur, résistances chauffantes,. )  par la commutation d'un contacteur LC1D18P7 via l'activation de sa bobine 230 VAC borne A1-A2.

Réalisation

Il est possible d'utiliser, par exemple, un relais embrochable qui servira de relais d'automatisme et dont les contacts permettront le transit de l'intensité d'activation de la bobine 230 VAC du contacteur LCAD18P7.

La bobine de ce relais d'automatisme sera alimentée soit :

  • par ce qui constitue la marche automatique : sortie automate, commutateur lointain,
  • par ce qui constitue la marche locale :deux boutons poussoir ( un marche, un arrêt ) ou alors un commutateur à deux positions ( Marche-Arrêt).

Matériel

  • le relais embrochable pourra être de référence RUMF2AB2BD (avec voyant) ou RUMF2AB1BD (sans voyant),
  • l'interrupteur pourra être de type I référence 15063 avec voyant néon 220VAC.

Câblage

Le contact du relais RUMF2ABxx et le contact de l'interrupteur 15063 seront câblés en parallèle sur la bobine de commande du contacteur de puissance LC1D18P7.

Cela vous a-t-il aidé ?
Que pouvons-nous faire pour améliorer l'information ?