Questions fréquentes (FAQ)

Poser une question

Quel est relais bistable susceptible de remplacer un contacteur CA2DK122 ?


Les références CA2DK122, CA2DK22 et  CA3DK22 concernaient des contacteurs auxiliaires à accrochage de l'ancienne gamme de contacteur remplacée à ce jour par la gamme TESYS D.

Ils étaient composés de deux contacts "O" et deux "F" et de deux bobines A et E, une impulsion sur A montait le contacteur, une deuxième impulsion sur E faisait retomber le contacteur.

Il n'y a pas de substitution directe, mais deux solutions complémentaires :

  • relais embrochables RHK,
  • contacteur auxiliaire TESYS D (CADxx).

Relais embrochables RHK
Pour applications exigeant des intensités commutées faibles ( 1A sous 220VAC) , la gamme de relais RHK avec embase RHZ est toujours commercialisée par Schneider
Bénéfice : un seul produit.


 
 



Contacteurs auxiliaires CAD
Pour commuter des intensités plus importantes de l'ordre de 10A sous 400VAC, la solution consiste consiste en l'association de deux produits de la gamme contacteur auxiliaire de la gamme TESYS D :

 




 
  • le contacteur auxiliaire CAD32xx,
  • le bloc d'accrochage LAD6Kxx.
Une impulsion sur la bobine du contacteur colle le contacteur : bornes A1et A2,
L'accrochage mécanique du LAD maintient le contacteur collé,
Une impulsion sur la bobine du LAD décolle le contacteur : bornes E1et E2
La durée d'impulsion de commande du bloc d'accrochage mécanique et du contacteur doit être :
  • >= 100 ms pour commande en CA,
  • >= 200 ms pour commande en CC.

  Exemple :

  • En 24V, CA2DK122 à mémoire à accrochage mécanique = CAD32B7 + LAD6K10B,
  • En 220V, CA2DK122 à mémoire à accrochage mécanique = CAD32M7 + LAD6K10M.


Cela vous a-t-il aidé ?
Que pouvons-nous faire pour améliorer l'information ?