Questions fréquentes (FAQ)

Poser une question

Comment configurer une communication Ethernet TCP/IP Modbus sur le logiciel Vijeo Designer ?

Voici un exemple simple d'un projet Vijeo Designer mettant en oeuvre une communication en Ethernet. Dans cet exemple le terminal Magelis et l'automate sont sur le même réseau.

Les étapes sont les suivantes :
  • Affectation des paramètres IP de la cible,
  • Choix du pilote de communication,
  • Configuration de l'équipement dans le gestionnaire d'entrées/sorties.

Affectation des paramètres IP de la cible :

Lors de la création d'un nouveau projet, Vijeo Designer propose d'affecter à la cible son adresse IP. Ils peuvent être également configurés par la suite dans les propriétés réseau de la cible.


Saisie de l'adresse IP du terminal lors de la création du projet.

Zone 1 - Configuration de la cible:
  • Adresse IP : l’adresse IP de l’afficheur (la cible).
  • Masque de sous-réseau : le masque de sous réseau, (255.255.255.0) pour réaliser les échanges simple sur le même réseau.
  • Passerelle par défaut : l’adresse IP d’une passerelle pour accéder à un sous réseau. Laisser 0.0.0.0 lorsque les équipements se trouvent sur le même réseau.

Choix du pilote de communication :

Pour les API Schneider Electric (comme par exemple M340, Twido, Quantum, Premium (TSX57),  Micro (TSX37)) le pilote Modbus TCP/IP convient. Le pilote XWAY TCP/IP convient également pour un équipement XWAY comme le Premium.


Sélection du Pilote Modbus TCP/IP et de l'équipement Modbus.


Configuration du gestionnaire d’entrées/sorties.



Zone 1 - Adresse de l’équipement :
  • Adresse IP : Indiquer ici l'adresse de l'automate dans lequel le terminal doit lire/écrire les données.
  • ID de l’unité : Utilisez la valeur par défaut (255) pour communiquer avec d’autres équipements Modbus TCP/IP Ethernet. Si vous utilisez une passerelle pour accéder à un équipement via une liaison série Modbus, entrez l’adresse de l’esclave (de 1 à 247) et attribuez à la passerelle l’adresse IP cible.
    Cas particulier : lorsque l'on communique avec un M340 via le module BMXNOC0401, utilisez la valeur 1 pour accéder aux données de l'application.
Zone 2 - Syntaxe IEC 61131et variables :
  • Syntaxe IEC1131 non cochée : L’adressage des variables est de la forme Modbus (40001+i , 30001+i, etc..).
  • Syntaxe IEC1131 cochée : L'adresse est de la forme %MW0, %MW1, %M0, %M1, etc. (basé sur 0 pour TSX Micro, Premium, M340,  Twido ou basé sur 1 pour le Quantum)
  • Ordre de mot des mots doubles : A régler en fonction de l'automate (obligatoire si le projet utilise des variables 32 bits)
Zone 3 - Protocole  
  • Protocole IP :  laisser TCP
Zone 4 - Optimisation du transfert de données. Pour optimiser la communication, vous pouvez choisir la longueur de la trame :
  • Maximum possible : la longueur de trame maximum autorisée par le serveur est utilisée (l’optimisation est validée).
  • Minimum possible : la communication n’est pas optimisée. Chaque variable utilise une requête dédiée (génère donc beaucoup de requêtes).
  • Personnalisée : entrez une valeur (6 à 252 octets) dans la zone de liste déroulante. (option par défaut avec une longeur de trame de 120 octets).
Généralement le choix par défaut convient.
 
Zone 5 Gestion de la bibliothèque de données pour des modifications en ligne.
  • La fonction 'Précharger la bibliothèque de données pour des modifications en ligne' permet de récupérer régulièrement les nouvelles adresses des variables non localisées de l’automate (Unity).
Cela vous a-t-il aidé ?
Que pouvons-nous faire pour améliorer l'information ?