Questions fréquentes (FAQ)

Poser une question

Comment configurer une liaison distante entre automates Twido ?

La liaison distante est un bus maître/esclave conçu pour assurer l’échange d’une petite quantité de données entre un Twido maître et un maximum de sept Twido distants (esclaves).
Elle nécessite une connexion RS485 et peut être exécutée sur un seul port de communication à la fois (soit le port 1 ou soit le port 2).

L'automate esclave est soit :
  • un Twido utilisé en entrées/sorties distantes,
  • un Twido dit automate d'extention ou automate homologue.
La liaison distante permet à l'automate maître :
  • d'accéder aux entrées %I et aux sorties %Q des E/S distantes,
  • de lire 4 mots réseau dans chaque automate d'extension,
  • d'écrire 4 mots réseau dans chaque automate d'extension.
Elle permet aux automates d'extension :
  • de lire 4 mots réseau dans l'automate maître,
  • d'écrire 4 mots réseau dans l'automate maître.




Configuration des automates :
  • Sur chaque Twido, un port de communication et un seul port doit être déclaré de type Liaison distante. Le port de communication est indifféremment le port 1 (port Terminal) ou le port 2 ( port optionnel).
  • Un seul Twido doit être déclaré avec l'adresse 0. Il sera le maître.
  • Les autres Twido doivent posséder une adresse distincte et différente de 0. Ils seront esclaves.
  • Une E/S distante est un Twido esclave vide de tout programme tandis qu'un automate d'extension est un Twido esclave contenant un programme.

Illustration sous TwidoSuite de la configuration de l'automate maître et de deux automates esclaves :





Raccordement :

Le raccordement en fonction du type de connectique (Mini Din sur les ports 1 et 2 ou bornier sur le port 2) est le suivant :

Remarque : si le port 1 (c'est-à-dire le port Terminal intégré à chaque Twido) est utilisé pour la liaison distante alors il est nécessaire de raccorder la broche 5 (signal /DPT) à la broche 7 (0 V).

Repères des variables échangées :

  • Le maître accède aux entrées / sorties distantes à l'aide des variables %I et %Q repérées de la manière suivante :

     
  • L'automate maître accède aux 4 mots réseau %QNW0.0 à %QNW0.3 mis à disposition par un automate d'extension à l'aide des variables %INWj.0 à %INWj.3 (j étant l'adresse de l'esclave).
  • Un automate d'extension accède aux 4 mots réseau %QNWj.0 à %QNWj.3 mis à dispostion par le maître à l'aide des variables %INW0.0 à %INW0.3.

Programmation :

La liaison distante fonctionne sans programmation spécifique. Les bits système %S110 à %S113 et les mots système %SW111 à %SW113 permettent de connaitre l'état de la liaison.
La communication sur la liaison distante est activée lorque le bit système %S112 du maître est à 0.

Pour le détail de ces variables, reportez vous au guide de programmation TwidoSuite (ou l'aide en ligne) rubrique Fonctions spéciales > Communication > Communications par une liaison distante.
Cette rubrique est également disponible en pièce jointe (extrait du guide de programmation TwidoSuite V2.3).


Exemple d'échange de variables entre automates :




Remarques :
  • Les modules d'expansions d'entrées / Sorties ne sont pas gérés sur un Twido utilisé en E/S distant.
  • Un automate d'extension échange uniquement avec l'automate maître.
  • Le voyant RUN d'une E/S distante prend l'état du voyant RUN de l'automate maître.
Cela vous a-t-il aidé ?
Que pouvons-nous faire pour améliorer l'information ?